Induction rapide au bureau, anamnèse position de l’hypnothérapeute, signes-signal, ancrage,

Description : Cette formation va vous sortir de votre zone de confort ! On parle ici de l’anamnèse, mais pas de la partie que vous connaissez bien, faites de notes précises, de cases à remplir, de questions à poser (de chiffres à aligner). NON! Il est question ici d’écoute, de ressenti, de compréhension, de prise de connaissance du passé du client, de son histoire et des richesses et des ressources qui s’y cachent. Et de comment rebondir avec cette information pour en faire un outil fonctionnel. Nous prendrons aussi du temps pour bien situer l’anamnèse dans le contexte de travail de l’hypnothérapeute.

Bien entendu il y a toujours le contenu signifiant mais l’on va s’attarder ici AUSSI à tout ce qui, par définition, est non signifiant : l’imprégnation de jeunesse, les émotions, l’écologie de la personne, son environnement et notamment le rôle des proches qui peut prendre une place prépondérante dans la démarche thérapeutique.

En gros il s’agit d’aller chercher loin PUIS d’en venir un plan d’action qui respectera exactement le cadre de la profession qui est la vôtre.

Objectif : développer ses habiletés à soutenir le client dans son (développement d’autonomie) processus de réadaptation, tout en utilisant efficacement ses propres forces. Apprendre à analyser ses propres émotions. Et surtout à utiliser la « richesse » du parcours client.  Découvrir ce qui va l’aider et le soutenir dans sa démarche.

Contenu : Exposé théorique global puis quelques études de cas suivis de petits trucs simples qui facilitent la communication, mais surtout la compréhension des clients.

Méthode pédagogique : Exposés théoriques. Le contenu de cette formation se fera surtout sous forme d’exercices que les participants partageront. Cahier de notes

Hypnose conversationnelle et utilisation de la magie et du jeu comme ancrage

Description :

Un titre un peu long qui peut laisser perplexe. En fait cette formation s’adresse à tous les types de thérapeutes, car chacun doit échanger, parler et diriger son client vers une solution qui lui convient. Et, si l’on parle plus facilement d’hypnose conversationnelle dans les faits il s’agit de connaître certaines mécaniques du subconscient pour obtenir un impact plus direct de nos suggestions thérapeutiques. Ce sont ces mécaniques que nous allons examiner ici.

D’un autre côté Vous connaissez déjà toutes et tous l’impact du jeu auprès des enfants tout autant qu’auprès des adultes et des personnes âgées. Il existe un outil, fort intéressant mais toutefois peu utilisé, qui s’étale du simple au complexe et qui permet d’aborder la dextérité fine, la coordination des deux mains, l’art de la présentation et de la parole, un aspect théâtral, des notions telles que la chimie, la physique, les mathématiques et bien d’autres volets culturels qui ne demandent qu’à être inclus. Cet outil c’est la prestidigitation, c’est-à-dire la « magie » exécutée avec les mains.

Objectif :

Amener lors d’une simple conversation une personne à adopter une meilleure attitude face à sa situation et lui ancrer des outils (visuel, auditif, kinesthésique ou autre) qui lui permettront de retrouver en tout temps un état de calme et de paix face à sa démarche.Développer ses habiletés à soutenir le client dans son développement d’autonomie à travers une activité ludique originale. Bien entendu il ne s’agit pas ici de devenir Copperfield, Langevin ou Chris Angel. Des trucs très simples, faciles à bricoler (seul ou en partenariat avec les clients) peuvent avoir un impact extraordinaire sur l’apprentissage, la remémoration, l’acquis gestuel, l’expression et la communication au sens large. Surtout si l’on ajoute à ces petits numéros des suggestions ou de la visualisation, alors l’outil devient polyvalent et efficace à long terme.

Contenu : une part théorique des démonstrations et de la pratique guidée et décortiquée.

Bref constat de l’action des clowns versus la magie dans les hôpitaux, entre autre et autre lieux de « reconstructions ». Les 4 grands volets de la magie et réflexion sur les habiletés impliquées qui découlent naturellement sur l’usage thérapeutique à en retirer.

Méthode pédagogique : Courts exposés théoriques. Le contenu de cette formation se fera surtout sous forme d’exercices pratiques que les participants partageront et expérimenteront. Cahier de notes

Trouver sa place et renforcer son rôle de thérapeute

Description 

Ce qui fait un bon intervenant, un bon thérapeute débute avec l’attitude et le comportement général. Avant même la première parole, notre corps parle au client et ce dialogue silencieux se poursuit tout au long de la thérapie et l’influence indéniablement. Est-ce que vous dégagez physiquement exactement ce que vous désirez? Par exemple, l’écoute, la compréhension, l’empathie ou encore, la motivation à adhérer au service proposé. Nous allons voir comment nous synchroniser avec le client, comment le ressentir, le « percevoir ». Entre autres, ces transformations simples vont avoir un impact sur notre posture et notre manière d’interagir. Globalement on verra l’émergence du lien de confiance ou son renforcement. Ce qui amène le client à se mobiliser vers l’atteinte de ses objectifs et à s’investir dans la relation thérapeutique.  

Objectif 

Alors comment va-t-on développer l’attitude, le comportement général et le savoir «être»? Favoriser la relation thérapeutique avec différents clients. Comment va-t-on réussir le partenariat? Comment développer sa propre créativité? Comment va-t-on à tour de rôle pouvoir s’exprimer ou diriger? C’est ce que nous allons voir au cours de cette journée faite essentiellement d’expérimentations, notamment en sachant prendre du recul par rapport à son attitude posturale de façon à l’améliorer. Développer son magnétisme personnel. Développer sa propre créativité. 

Contenu 

Un peu de théorie mais surtout beaucoup de petits exercices concrets et révélateurs