La personne vieillissante face à la douleur de nature chronique

Enseignant(s)

Nathalie Farley

Description 

La douleur est très fréquente chez la personne âgée. Elle n’est pas isolée mais survient souvent dans un contexte d’incapacités motrices et mentales, rendant aléatoire la communication de la plainte. L’expression de la douleur est différente chez la personne âgée par rapport à l’adulte. Il apparaît souvent une lassitude des soignants devant les plaintes répétitives et multiformes, devant la difficulté à obtenir un soulagement, devant les changements de plaintes lorsqu’un symptôme a été soulagé. Les conséquences de ces douleurs, surtout quand elles sont durables, sont importantes : anxiété, dépression, régression, isolement social, troubles du sommeil et de l’appétit, troubles de la marche et chutes, perte d’autonomie, recours plus important et plus coûteux aux services de soins.

Objectifs 

Connaître les mécanismes de la douleur chronique associée à la clientèle âgée; sensibiliser les intervenants à différentes approches thérapeutiques.

Clientèle visée 

Intervenants travaillant auprès de personnes âgées autonomes ou en perte d’autonomie physique ou cognitive et préoccupés par le phénomène de la douleur de nature chronique et les façons de mieux la contrôler.

Contenu 

Mécanismes physiologiques de la douleur de nature chronique, facteurs influençant le seuil de tolérance de la douleur chez la personne âgée, sensibilisation à certaines approches thérapeutiques de nature cognitive et comportementale.

Méthode pédagogique

Exposés théoriques, échanges et partage d’expériences sur le sujet.

Dates et lieux

Prix : 480,00$

De : 21 février 2019, 9h00
À : 22 février 2019, 16h30

IFCQ
7642 rue lajeunesse
Montréal, Québec
H2R 2J2