Quand l’impuissance se fait ressentir en intervention : comment agir, comment la négocier ?

Enseignant(s)

Marie-Michèle Lord

Description

Plusieurs facteurs peuvent mener à un sentiment d’impuissance chez l’intervenant ; certains sont liés à la clientèle auprès de qui travaillent les intervenants, alors que d’autres sont assimilables aux conditions dans lesquelles l’intervention est menée. Dans le premier cas de figure, il arrive par exemple à l’intervenant d’être témoin de grande détresse chez les clients et les familles auprès desquelles il agit. Dans un deuxième temps, l’intervenant se voit parfois contraint de négocier dans un cadre de pratique rigide, alors que les possibilités d’actions sont limitées et où les services aux clients ne peuvent répondre à l’entièreté de leurs besoins. L’impuissance est une expérience qui démotive les professionnels, remet en question leurs interventions et peut mener à la souffrance au travail. Cette formation permettra de répondre à plusieurs questions relatives, notamment, à l’implication émotive d’une intervention (Suis-je trop impliqué par rapport à mes clients… ? Comment demeurer empathique tout en conservant mon humanité… ?, etc.), aux limites d’une intervention, et la façon de repérer l’impasse et la négocier (Comment garder une distance tout en étant opérant comme professionnel ?  Comment reconnaître les limites d’une intervention… ? Quand et comment lâcher-prise en cas d’impasse… ?).

 

Objectif

Cette formation vise à explorer non seulement le vécu clinique et ses sources de souffrance, mais aussi à aborder les données probantes à jour concernent l’impasse en intervention et comment la résoudre. Elle a aussi comme objectif d’outiller les participants concrètement sur les manières de faire face au sentiment d’impuissance qui peut parfois survenir en contexte d’intervention.

 

Clientèle-visée

Cette formation s’adresse à tous les intervenants qui s’intéressent au sujet abordé (œuvrant tant dans le réseau publique que privé).

 

Contenu

Les sources de souffrance au travail liées au sentiment d’impuissance, les sources d’impuissance et la manière de les reconnaître, les pistes de solutions pour gérer son impuissance; quelques stratégies du ‘’prendre soin de soi’’ et outils concrets à appliquer en intervention.

 

Méthode pédagogique

Exposé théorique et pratique, discussions en groupe, analyses de cas cliniques, approche participative.

 

Formateur

Marie-Michèle Lord est ergothérapeute, graduée de la maîtrise de l’Université de Montréal. Elle est candidate au doctorat à l’Université du Québec à Trois-Rivières et y est chargée de cours pour les étudiants au baccalauréat et à la maîtrise. Dans ses recherches doctorales, elle s’intéresse entre autres à la santé mentale des travailleurs du réseau de la santé. Elle est présidente directrice générale de la compagnie « Les ergonomes associés du Québec inc.». Elle est auteur de quelques articles scientifiques et a présenté plusieurs communications dans différentes manifestations scientifiques (congrès et colloques) de nature nationale et internationale.

Dates et lieux