Thérapie de la main: les rhizarthroses, les fractures, les ténorraphies, (fléchisseurs et extenseurs) les neurorraphies

Enseignant(s)

Tokiko Hamazaki

Description 

Cette formation abordera d’abord brièvement la notion d’une pratique basée sur les données probantes et les aspects biopsychosociaux (BPS) de la douleur, les deux notions primordiales en tant que cliniciens en thérapie de la main. Ensuite, les pathologies spécifiques, la rhizarthrose, les fractures, les neurorraphies, et les ténorraphies, seront abordées en détail.

En avant-midi du Jour 1, nous allons nous familiariser avec la vision de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) sur les trois évidences (scientifiques, contextuelles, et expérientielles). Elle nous permettra de mieux choisir les interventions pertinentes dans un contexte clinique donné pour un patient donné, ainsi promouvant une pratique centrée sur le patient. Nous allons également aborder le cadre conceptuel BPS de la douleur (Gatchel et al.) et le mécanisme neurophysiologique de la douleur. Ces deux notions sont essentielles afin de comprendre les différents facteurs qui jouent un rôle important dans la transition de la douleur aigue à celle de la chronique.

À partir de l’après-midi du Jour 1 jusqu’à la fin de la formation, nous allons explorer les 4 pathologies spécifiques ci-mentionnées sur les protocoles de réadaptation et les données probantes scientifiques disponibles.

Objectifs

Après la formation, les participants seront familiarisés avec la notion BPS de la douleur, une pratique centrée sur le patient; et la réadaptation des pathologies suivantes : rhizarthrose, fractures, neurorraphie, et ténorraphies.

Clientèle visée

Cliniciens impliqués dans la thérapie de la main

Méthode pédagogique

Exposé magistral, échange d’expériences, vidéo, et quiz, avec le soutien de matériel pédagogique (soutien visuel, notes).

Dates et lieux

Prix : 480,00$

De : 6 juin 2019, 9h00
À : 7 juin 2019, 16h30

IFCQ
7642 rue lajeunesse
Montréal, Québec
H2R 2J2