Recommander des aides techniques à domicile en ergothérapie

 Recommander des aides techniques à domicile en ergothérapie 

La formation : 

Le fonctionnement à domicile implique un large éventail d’activités de la plus simple à la plus complexe. La clientèle à domicile présente divers degrés de capacités afin de réaliser ces activités de façon fonctionnelle. 

L’utilisation d’une aide technique est souvent facilitatrice dans le quotidien mais peut aussi devenir encombrante et aboutir au fond de la garde-robe. 

L’analyse de l’activité est à la base de l’intervention en ergothérapie et est d’autant plus nécessaire en ce qui a trait à l’attribution d’une aide technique. Elle doit aussi être appuyée par une bonne analyse de l’environnement du client (Physique et social). Cette analyse permet de répondre à plusieurs questionnements concernant les recommandations d’aides techniques, tels que : Quelle est la difficulté du client; comment fait-il son activité; qu’elle est la solution la plus facilitante pour compenser la difficulté; est-ce qu’il existe une solution pour l’incapacité observée? Mais au-delà de la solution, il y a la recommandation et la démarche d’attribution dont il faut aussi tenir compte. L’ensemble de la démarche pour l’attribution d’une aide technique sera révisé par le biais de cette formation. 

L’analyse de l’aide technique se fera sous forme d’échange participatif. 

Des vignettes cliniques seront étudiées afin d’imager le tout. 

Plusieurs ressources, références administratives et cliniques seront présentées. 

Les objectifs de formation : 

✓ Mieux définir la notion d’aide techniques. 

✓ Améliorer les connaissances en matière d’attribution des aides techniques. 

✓ Développer une capacité d’analyse des caractéristiques de l’aide technique. 

✓ Développer une capacité d’analyse de l’interaction client-environnement. 

✓ Développer une capacité d’analyse du besoin client et du choix de l’approche à favoriser. 

✓ Comprendre les bases du fonctionnement (admissibilité et applicabilité) de différents organismes ou programmes en lien avec l’attribution d’aides techniques à domicile. 

✓ Comprendre les limites reliées à la recommandation d’aides techniques. 

✓ Favoriser une réflexion sur l’impact de l’attribution d’une aide technique. 

✓ Favoriser la réflexion afin de développer une capacité d’analyse du besoin en fonction de sa propre compétence professionnelle. 

✓ Améliorer les connaissances en matière d’interventions à domicile en lien avec les aides techniques. 

Par Mijanou-Ann Gladu, ergothérapeute 

Le 23 juillet 2021 

Améliorer la qualité de ses relations professionnelles et personnelles

Travailler (en moyenne) huit heures par jour, c’est vendre quotidiennement huit heures de sa vie. La question qui se pose n’est pas tant celle de savoir combien nous la vendons, mais comment nous la vendons. La réponse est que nous la vendons mal, surtout à un prix qui retentit lourdement sur nos vies personnelles, conjugales ou familiales. Jacques Salomé

Nous savons, souvent pour l’avoir vécu, combien il est possible de vivre sur son lieu de travail des situations de mal-être, de souffrance, de surcharge, de pression, de stress.

Au Québec, aujourd’hui, le stress au travail est la première source d’arrêts maladie et plus de 50% de l’absentéisme découle de ce stress lié au travail1.

Mais l’entreprise, ce n’est pas que cela ; c’est un lieu de vie, de rencontres, de transformations, d’évolution personnelle, de créativité, de confrontation.

Oser travailler heureux dans son travail, c’est apprendre :

 que je suis co-auteur de toutes mes relations

 que le climat relationnel dépend de la qualité des relations que je saurai mettre en place

 qu’en m’écoutant, en écoutant mon ressenti, mes émotions, je pourrais sortir du réactionnel pour aller vers le relationnel

 à rencontrer l’autre au présent, sans jugement, en terme de « je »

C’est aussi apprendre :

 à connaître et respecter mes besoins relationnels

 à écouter, entendre, respecter l’autre dans ses différences

 à me définir tel que je suis, à développer mon besoin d’affirmation en laissant de côté mon besoin d’approbation

 à me positionner non pas dans l’opposition, dans l’affrontement, mais dans un positionnement clair

 à savoir comment fédérer autour d’un projet

 quelle charte de vie relationnelle je peux mettre en place sur mon lieu de travail

Le travail en atelier sur ce thème s’adresse à toute personne qui éprouve le besoin de mieux vivre leur travail, de retrouver davantage d’énergie et plaisir.

Ce temps de travail personnel sera pour chacun un temps d’échange, d’apprentissage et de clarification sur le monde du travail et sur ses relations.

Autant dans la vie privée, on peut choisir de renoncer à telle ou telle relation, autant dans la vie professionnelle, on a le devoir de coopérer avec bienveillance.

Les thèmes abordés au cours de ces ateliers sont :

 Repérer les différentes expressions et comportements anti-relationnels

 Identifier les différentes relations professionnelles

 Identifier les bases d’une relation saine

 Différencier relation et sentiment

 Différencier personnes physiques et personnes énergétiques

 Différencier autorité et pouvoir

 Besoin d’affirmation face au besoin

Collaboration interprofessionnelle et qualité de vie au travail : pour bonifier les compétences de chacun

DESCRIPTION : La collaboration interprofessionnelle est un outil efficace pour résoudre des problèmes complexes tout en permettant de partager les rôles et responsabilités de chacun. Cela engendre des effets positifs directement sur la qualité des services à la clientèle et sur la qualité de vie au travail. Pour y arriver, les professionnelles de la santé et des services sociaux doivent développer de multiples compétences autant dans leur champ d’exercice spécifique que dans le champ des relations interpersonnelles. Cette formation permettra d’élargir la vision de nos rôles respectifs et communs et de mettre l’emphase sur le plus-value propre à nos champs d’exercices. Il abordera les fameuses zones grises qui s’avèrent des lieux privilégiés d’échanges constructifs.  Ceci favorisant la mise en place de plan d’intervention centrées sur les besoins du client. De plus, une panoplie de stratégies et d’outils pour améliorer notre organisation et trouver des solutions au quotidien y seront présentées.

OBJECTIFS D’APPRENTISSAGE :

Approfondir les connaissances sur les compétences et les champs d’exercices des professionnels de la santé et des services sociaux

Améliorer la compréhension du rôle de chacun et se donner des outils pour optimiser le travail d’équipe lors de chevauchement des activités professionnelles

Comprendre les éléments facilitateurs et les obstacles à la collaboration interprofessionnelle

Améliorer la qualité des échanges entre les membres de l’équipe et le plaisir de relever des défis complexes.

Mieux s’outiller afin de garder un équilibre entre la qualité et la quantité de travail

PLAN DE COURS

Collaboration interprofessionnelle

  • Définitions des concepts et des compétences professionnelles
  • Approche patient partenaire et prise de décision
  • Spécificités des rôles et travail d’équipe
  • Outils cliniques interprofessionnels

Qualité de vie au travail

  • Leadership et communication
  • Facilitateurs et obstacles à la collaboration interprofessionnelle
  • Outils d’organisation professionnelle et équilibre

Démarche réflexive à partir d’histoires de cas
Retour en plénière
Autoévaluation des apprentissages des participants
Évaluation de la satisfaction des participants à la formation

DESCRIPTION DU MATÉRIEL DIDACTIQUE

  • Présentation visuelle : diaporama
  • Réflexion en sous-groupe autour D’histoires de cas et échange en plénière
  • Outil aide-mémoire de stratégies pour mieux travailler en équipe

Utilisation optimale de nos ressources de temps et énergie: stratégies et outils d’organisation

Pourquoi certaines personnes croulent sous la multitudes de tâches alors que d’autres semblent accomplir des choses étonnantes sans montrer de signes de stress?  Leur secret est dans la priorisation des choses importantes et dans l’organisation professionnelle et personnelle.
Cet atelier comporte deux objectifs:
  • l’organisation mentale: connaître ses priorités, choisir et assumer ses choix, éliminer le superflu, profiter d’une attention/concentration optimale, etc…)
  • l’organisation physique: c’est à dire les outils et moyens technologiques pour aider notre cerveau en surcharge à se retrouver, se rappeler, à cibler ce qu’il doit faire à chaque instant.

Cette formation s’adresse a tout ceux qui désirent se créer un écosystème de productivité personnel et professionnel avec le moins de friction possible.

Les participants sont invités à faire la formation avec leurs outils d’organisation personnelle (agenda, téléphone intelligent, tablette, ordinateur, etc…) afin d’en bonifier leur utilisation et mettre en application certains apprentissages.
La formation s’effectue sur 2 demi-journées espacées d’une semaine, pour permettre aux participantes et participants de tester certains outils et compléter des exercices. Ceci permettra de cimenter les apprentissages et que chacun développe son système de productivité en fonction de ses propres besoins.

Communiquer efficacement en situation difficile

Description
Comment aborder un client quand l’intervenant suspecte un problème de santé mentale ou de consommation ? Ou encore quand un client a un problème d’hygiène personnelle qui interfère avec ses relations interpersonnelles ? Comment parler avec un client qui arrive toujours en retard à ses rendez-vous ou les annule? Et avec un stagiaire qui a des excuses pour tous ses manquements et qui prend mal la critique ?

Combien de fois vous vous retrouvez dans une situation embêtante où vous ne savez pas comment aborder un sujet délicat à un moment crucial; vous vous sentez coincé dans une impasse dans une relation avec un proche, un collègue, un client, etc…
Notre habileté à aborder ces conversations et confrontations cruciales peut être déterminante pour la qualité de nos relations personnelles et professionnelles.
Si les opinions diffèrent, les enjeux sont importants et que les émotions sont vives, il y a fort à parier qu’une conversation cruciale se prépare.  Dans la plupart des cas, ces conversations sont évitées, et toutes les personnes impliquées restent avec leur malaise.  Dans d’autres cas, la conversation tourne au vinaigre et les relations en payent le prix.  Plus rarement, ces conversations sont tenues de façon candide et respectueuse, le malaise disparaît, et la relation est solidifiée.  Comment faire pour que ces rares occasions deviennent plus fréquentes?
Si vous êtes en face d’une promesse brisée, d’une attente déçue, d’un engagement non respecté,
d’une règle violée ou d’un comportement inacceptable, c’est plutôt une confrontation cruciale qui vous attend.  Comment faire pour signaler à l’autre son infraction sans le mettre sur la défensive?  Comment l’aborder de sorte que l’autre trouve la motivation et les moyens nécessaires pour remédier au problème soulevé?

Objectifs
Acquérir des connaissances sur les éléments constituant une conversation et un confrontation cruciale.
Développer des habiletés pour préparer un échange crucial.
Apprendre à récupérer quand un échange crucial dérape.
Se familiariser avec les conditions gagnantes d’un échange crucial réussi ainsi que les pièges à éviter.
Mettre en pratique ses nouvelles connaissances avec des exemples vécus personnels.
Identifier ses forces et ses faiblesse en matières d’échanges cruciaux.
Utiliser des aides-mémoire pour mener à bien ses échanges cruciaux.
Explorer l’impact de différentes approches

Clientèles visées
La formation est montée et adaptée pour tous les intervenants qui travaillent directement avec la clientèle.
Cependant, elle peut facilement être adaptée pour les personnes dans des postes de soutien clinique, de coordination ou de gestion.
Elle s’adresse aussi bien au personnel des directions cliniques que des directions soutien (DRH, DSM, DSI, DL, etc…)

Contenu 
Le contenu de cette formation est basé sur les écrits de:
Kerry Patterson et al.
Mark Goulston
Brenee Brown
Kim Scott
Paul Ekman
Stephen Covey
Joe Navarro
Yves St-Arnaud
etc…

Méthode pédagogique
Exposés théoriques entrecoupés d’exemples pratiques ; ateliers pratiques à partir de cas concrets.
Enseignement d’une méthode de co-développement pour poursuivre les apprentissages après la formation.

Savoir faire dans la gestion des attentes d’un client

Description : La complexité des situations vécues par la clientèle du réseau de la santé et des services sociaux amènent les intervenants à prendre et à partager des décisions difficiles. L’écart entre les attentes du client et les moyens d’intervention disponibles peut devenir un dilemme lorsque les demandes sont plus ou moins adaptées à la réalité ou présentées de façon insistante. S’ajoute à cette pression, les exigences en provenance des ordres professionnels et des établissements.
Comment avoir une ligne directrice et rester centré malgré des problématiques biopsychosociales si variées? Devons-nous être expert dans tout? ? Est-ce possible de départir les besoins et les désirs du client? Est-ce que l’approche basée sur un partenariat entre le client et le professionnel serait une approche applicable pour aider à la formulation d’objectifs réalistes?
Plusieurs stratégies pour susciter l’engagement responsable dans le processus thérapeutique y seront présentées. Les participants pourront consolider leur identité professionnelle afin de pouvoir mieux intervenir comme agent de changement efficace auprès de la clientèle.

Objectifs : Réfléchir sur les enjeux éthiques reliés aux attentes d’un client vs les moyens disponibles.
Comprendre les étapes du processus de changement.
Développer les habiletés cliniques pour entrer en relation avec le client incluant les concepts de partenariat entre le client et l’intervenant.
Faciliter la formulation et l’atteinte des objectifs de la personne.
Mieux comprendre et utiliser les différentes facettes du rôle d’un professionnel de la santé et des services sociaux.

Clientèle visée :Tous les intervenants œuvrant dans le domaine de la santé et services sociaux qui souhaitent améliorer leur pratique en développant des compétences comme agent de changement auprès de leur clientèle.

Méthode pédagogique: Présentation théorique, histoires de cas, atelier en sous-groupe.

Self-management en réadaptation au travail: optimiser l’engagement occupationnel

Description 

Un certain nombre d’individus (20%) vivent avec des incapacités persistantes limitant le retour au travail ou la reprise des occupations et représentent souvent la clientèle des ergothérapeutes. En fait, les services conventionnels sont plutôt orientés vers la guérison de la blessure au détriment de la prévention des incapacités persistantes. La présente formation propose une nouvelle intervention combinant l’ergothérapie et l’éducation à la santé afin de favoriser l’auto-prise en charge du client de sa condition de santé ainsi que prévenir le développement de la douleur et des incapacités persistantes qui peuvent en découler.

Objectifs 

Comprendre les concepts de base de l’auto-prise en charge (self-management), outiller les ergothérapeutes dans les interventions spécifiques pour la prévention des douleurs et incapacités persistantes ainsi que sur les facteurs de risque de chronicité en incluant l’enseignement de l’auto-prise en charge, favoriser l’intégration de l’enseignement de l’auto-prise en charge à la pratique clinique.

Clientèle visée

Ergothérapeutes

Méthode pédagogique

Exposés théoriques, discussion de cas, mise en situation.